Menu

Petites bêtes

February 6, 2009 - Side Projects

Sound Design: Benjamin Magnin & Martin Bussy-Pâris
Voice (Big Creature): Benjamin Magnin
Voice (Tiny Creature): Martin Bussy-Pâris

In brief:

Sound design work I did at university, before my video game school.

 

French Synopsis:

Pour commencer, le protagoniste, une petite bête d’origine inconnue aux bruits caractéristiques (que nous appellerons désormais « Pouic », pour une meilleure compréhension), se balade tranquillement sur une plage ensoleillée. Il miaule de plaisir et savoure ce moment fort agréable. Tout à coup, un énergumène débarque et s’approche de notre ami. Interloqué, ce dernier lui fait un coucou amical. Seulement, la grosse bête (nommé arbitrairement « Plouc ») ne l’entend pas de cette manière: c’est justement l’heure de l’apéritif et d’après lui, Pouic semble être un amuse-gueule très appétissant.

Pouic prend ses jambes à son coup et quitte la plage hâtivement pour se retrouver dans une forêt paisible. Il pense avoir semé son agresseur, soupire de satisfaction et récupère un peu. Sa trêve n’est que de courte durée: voilà Plouc qui rapplique. La poursuite reprend dans les bruissements de feuilles et les craquements de branches et les voilà arrivés aux portes d’une ville.

Pouic, svelte et habile, n’a aucun mal à se frayer un chemin entre les voitures et les piétons. Plouc, qui n’a pas conscience de sa masse, tente de s’adonner aux mêmes acrobaties que le fugitif. Les piétons paniquent et les voitures ont bien du mal à éviter le mastodonte.

Une fois la rue traversée, notre ami Pouic rentre dans un passage couvert. Il réussit à se faire petit et personne ne le remarque lorsqu’il pénètre dans une sorte de hangar. Apeuré, acculé, il avance à tâtons dans ce lieu obscur et mal rangé. Soudain, la porte s’ouvre et se referme dans un grincement lugubre. Plouc est là et il veut le faire savoir: il pousse un cri atroce à travers le hangar. La course-poursuite reprend de plus belle anon sans quelques dégâts collatéraux. Ce qui devait arriver arriva: Plouc parvient à saisir Pouic et laisse échapper un rire diabolique et satisfait…

Post a comment